Divine Lumière De L'Au Delà

ésotérisme
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau rêve à vous soumettre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alizée F.

avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 23
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Un nouveau rêve à vous soumettre   Ven 3 Mai 2013 - 18:18

Rêve du 27/04/13 au 28/04/13:

Je suis dans un établissement, dans un couloir qui tire vers le bleu sombre. Un homme agé, il porte un costard si ma mémoire est bonne de couleur grise, une cravate sombre, endimanché?, les cheveux blanc en cercle autour de sa tête, il est dégarnit et de taille moyenne, il porte le poids des ans dans son corps mais son âme est vigoureuse. Je ne sais pas pourquoi je me suis dis cela, parce que sa voix est un peu chevrotante, il n'a pas tant de rides que cela, la peau de son coup commence à pendre, elle est tannée mais plus comme s'il avait passé un peu de temps au soleil et pas à cause de tâches de vieillesse. Il est calme et je le suis tout autant, pourtant je perçois comme une attente latente, je ressens qu'il souhaite que je recherche quelque chose pour lui. Nous parlons mais je ne sais plus de quoi. L'idée que je suis dans un hôpital m'éffleure. Je sens qu'il y a des chambres tout autour de nous, même si les portes sont closes. Cela n'a pas vraiment d'importance, fait-il jour dehors? Ou la nuit a-t-elle déjà prit ses droits? Je ne le sais pas non plus mais les faits sont que nous entrons dans une chambres sur la droite, au fond d'un couloir. Il y a une commode, un petit écran de télévision contre le mur de la porte, sur la gauche se trouve une fenêtre avec des rideaux blancs, un lit trône au centre de la pièce; il n'y a pas d'appareils de médecine. Nous prenons place et discutons, il a besoin de parler, je ne sais pas pourquoi. Je ne me souviens pas non plus des paroles que nous échangeons, mais cela n'a finalement plus beaucoup d'importance. Je ne sais plus comment nous nous sommes quittés mais je me retrouve à mon point de départ, dans le couloir aux couleurs bleues sombres, une succession de lampes éclairant le plafonnier. Et la porte devant moi s'ouvre pour laisser passer une dame elle aussi âgée, elle porte une robe de chambre rose, comme moltonnée, ses cheveux blancs lui arrive juste avant les épaules et sont légèrement bouclés. Elle est petite, plus que moi et que l'homme avec qui je parlais avant. Elle se tient prostrée dans l'angle que fait le mur avec la porte de sa chambre, elle est terrifiée à ma vue, elle s'appuie desespérement contre le mur, me chasse de la main tout en ne voulant le me lacher des yeux. Ils sont de couleurs claire, tirant vers le gris. Sa peau flétrie par les ans est restée blanche, elle est de corpulance moyenne voir fine. La pièce de laquelle elle est sortie est très sombre, tellement que je ne vois pas à l'intérieur. Sa bouche s'ouvre et elle me parle, au début pour me faire partir puis pour me poser des questions. Je m'approche d'elle, l'idée de m'arrêter ne m'effleure pas, ses lèvres bougent de plus en plus vite mais aucun sons n'en sort depuis le début de notre rencontre. Pourtant, ils naissent librement dans mon esprit, sa voix est plutôt claire pour une personne de sa condition, ni effacée ni rocailleuse. Elle me demande si je vais l'aider et où se trouve l'homme avec qui je parlais avant. Enfin, c'est ce que je crois, parce qu'en fait, elle me demande qui je suis. Qu'est-ce que je suis. Et encore si je vais l'aider. Elle cache son visage derrière ses mains. Elle est recroquevillée, tellement tendue dans ses épaules... je sens que je lui réponds parce que je perçois ma poitrine qui se contracte comme lorsque l'on parle. Elle me regarde sous ses doigts, mes mots l'ont appaisée parce qu'elle n'a plus cette lueur dans le regard qui me faisait penser qu'elle allait détaler. Je ne suis plus loin d'elle, deux bras peut-être, lorsque l'homme de tout à l'heure apparaît devant elle. Cela me semble tout à fait normal, bien qu'à ce moment précis, je comprends qu'il est mort, qu'il doit être un esprit. Je me retourne vers la femme qui l'a elle aussi apperçut, et ses yeux, après s'être figés un temps, font l'aller-retour entre nous avant de se détendre; son mari, je sais maintenant qu'il était son mari, lui tend une main chaleureuse qu'elle saisit après une demi-seconde d'hésitation. Bien qu'elle semblait plutôt prendre conscience de tout, de ce qui se passait, de ce qu'elle devait faire et du présent qui lui était offert (le revoir encore une fois). Je comprends tout cela en la regardant, je le vois comme si ces ressentis étaient miens. Mais je ne suis pas elle. L'homme lui fait un sourire auquel elle répond et leur amour est un lien que je perçois clairement. L'homme s'incline brievement devant moi et ... Et ils ont disparut.
Pendant que je me remémore tout cela, je vois des cercle de lumière prendre vie et sembler s'éteindre autour de moi, un souffle frais court sur mes mains marianne

Alizée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizée F.

avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 23
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Un nouveau rêve à vous soumettre   Jeu 9 Mai 2013 - 19:30

personne pour m'éclairer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un nouveau rêve à vous soumettre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aller Hop ! un nouveau Eméto parmis-vous hihi
» Nouveau débutant parmi vous
» recherche une idée de sujet pour un devoir argumentatif en 3e
» Sculpture à vous soumettre
» GT Poésie 3e Nouveau programme : ça vous inspire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divine Lumière De L'Au Delà  :: LES REVES-
Sauter vers: